top of page

Bluespine : 60 ans cumulés d'expérience en corrosion

Cet article vous plonge au cœur de près de 60 années d'expérience collective en corrosion et protection cathodique des infrastructures de génie civil. Rencontrez quatre de nos fondateurs passionnés qui incarnent cette expertise unique. Cumulant près de 250 publications scientifiques dans le domaine et ayant contribué à de nombreux projets en France et à l’étranger, leur expérience est le socle de notre savoir-faire certifié. Confiez-nous votre projet de prévention ou de traitement de la corrosion, profitez de notre engagement total pour répondre à vos besoins, et développez vos compétences à nos côtés.





Raoul François


Professeur Raoul François Bluespine

Raoul François, professeur émérite à l’INSA Toulouse, est une figure scientifique internationalement reconnue, spécialisée dans le domaine de la corrosion. Diplômé de l’école Normale Supérieure Cachan, il a soutenu sa thèse à l’Université de Toulouse en 1987 sur la corrélation entre la fissuration et la corrosion des aciers dans le béton, marquant ainsi le début d'une carrière dédiée à la compréhension de ce phénomène complexe.


Directeur de 34 thèses et auteur de plus de 190 publications, Raoul affiche un H-index de 48, le positionnant parmi les scientifiques les plus cités dans le domaine de la durabilité des ouvrages en béton. En 2022, il a été le premier scientifique de ce domaine à être référencé par la prestigieuse plateforme Research.com, recevant les distinctions de chevalier puis d’officier des palmes académiques pour l’ensemble de sa carrière.


Auteur du livre intitulé « La corrosion et ses conséquences sur les ouvrages en béton armé », Raoul explore la phénoménologie de la corrosion, son influence sur le comportement mécanique de l’ouvrage, et propose une méthode de diagnostic basée sur l’analyse de l’état de fissuration.


Livre de Raoul François : la corrosion et ses conséquences sur les ouvrages en béton armé
Figure 1 : Méthodologie de calcul développée dans le livre de Raoul François ; il est possible de faire un recalcul à partir de l’analyse de l’état de fissuration induit par la corrosion

Impliqué dans diverses organisations savantes françaises et internationales, Raoul fait partie du bureau du Centre Français de la Protection Cathodique (CFPC) en tant que responsable du comité sectoriel Béton. Il a également été, pendant plus de dix ans, trésorier et membre du bureau de la RILEM, l’association internationale des experts des matériaux, des systèmes de construction et des ouvrages.


En 2014, il a fondé le premier centre de formation et de certification en protection cathodique des structures en béton à l’INSA de Toulouse, conforme à la norme NF EN ISO 15257. Raoul est l'un des examinateurs du centre, qui délivre des certificats professionnels sous la marque CEFRACOR pour l’ensemble des niveaux. Il détient le niveau 5 en protection cathodique, le plus élevé, récompensant un savoir-faire unique ; seulement trois personnes détiennent ce niveau d’expertise en Europe.


David Garcia


Dr. David Garcia Bluespine

Ingénieur INSA en Génie Civil et titulaire du Master en Ingénierie de la Durabilité (IDRIMS) de l’Université Paul Sabatier, David est docteur en diagnostic de la corrosion de l'acier dans les infrastructures. Au cours de ces travaux de thèse, il développe notamment une approche de diagnostic robuste permettant de quantifier l’activité de corrosion et préconiser un traitement adapté.


On peut, par exemple, évoquer son travail expérimental et numérique visant à évaluer le niveau de corrosion des culées de pont en palplanches, résultant de la circulation de courants vagabonds.


Courant vagabond et vitesse de corrosion sur rideaux de palplanches
Figure 2 : Distribution des lignes de courant vagabond dans le sol et distribution spatiale des vitesses de corrosion (mm/an) à la surface des rideaux de palplanches pour deux configurations : défaut situé à 100 m à l’Est de l’axe de l’ouvrage 2 (à gauche) et un défaut parfaitement centré (à droite)

Certifié niveau 3 en protection cathodique (NF EN ISO 15257), David a mis en pratique ses compétences dans de multiples projets depuis sa thèse, englobant une large gamme d'ouvrages tels que les bâtiments, ponts, éoliennes, monuments historiques ...


Soucieux de favoriser l'évolution des technologies et des pratiques dans le domaine, David est co-inventeur d'un procédé innovant de protection cathodique bio-galvanique des infrastructures marines.


Membre du CFPC, David est également formateur à l’INSA de Toulouse pour les niveaux de certification 2 et 3. Au sein de la Commission Corrosion des Aciers dans les Bétons (C-CABs), dirigée par Véronique Bouteiller, il contribue à l'élaboration d'un guide de diagnostic corrosion destiné aux maîtres d'ouvrage.


Simon Deharo


Dr. Simon Deharo Bluespine

Ingénieur INSA en Génie Civil, et diplômé du Master Ingénierie de la Durabilité – Recherche et Innovation en Matériaux et Structures (IDRIMS) délivré par l’INSA et l’Université Paul Sabatier de Toulouse en 2017, Simon a bâti son expertise sur la protection cathodique des ouvrages en béton armé. Sa thèse, axée sur ce sujet, le conduit à développer son savoir-faire et à passer sa certification N3 béton (NF EN ISO 15257).


On peut notamment évoquer son travail sur la prise en compte de la température dans le dimensionnement de la protection cathodique par courant galvanique (PCCG).


Influence de la température dans le dimensionnement de la protection cathodique
Figure 3 : Influence de la température sur le courant généré par les feuilles de zinc collées (ZLA) en tant qu'anode sacrificielle pour la protection cathodique d'un voile en béton armé. Le graphe met en évidence le rôle crucial de la température dans le dimensionnement du système de traitement

Parmi son large panel d’expériences, Simon a notamment dirigé un projet international dans le secteur sensible du nucléaire, composant habilement avec les exigences de sécurité et les défis techniques pour mener à bien ce projet particulièrement complexe.


Erick Ringot


Professeur Erick Ringot Bluespine

Professeur émérite de l’Université Paul Sabatier, et expert en génie civil, Erick Ringot a développé un intérêt tout particulier pour la corrosion depuis plus de 10 ans. Il a notamment été le Directeur de la thèse de David Garcia.

 

Diplômé de l'École Normale Supérieure Paris-Saclay, Erick a soutenu sa thèse en 1987 portant sur la caractérisation des microfissures dans les bétons hydrauliques. Fort de son expertise, il est l'auteur de plus d'une centaine de publications dans le domaine du génie civil, avec plus de 50 références de chantiers en France et à l’international.

 

Erick est également le fondateur et ancien gestionnaire de LRVision, une entreprise spécialisée dans la fabrication de produits chimiques dédiés au secteur du bâtiment. Il a également occupé le poste de président au sein de la spin-off KEMERID, résultant du programme de recherche collaborative AGRIBTP.

 

Spécialiste avéré du calcul des structures, il a publié un livre conjuguant théorie sur la résistance des matériaux et applications concrètes, devenu une référence incontournable dans le domaine.


Livre de Erick Ringot : Calcul des ouvrages
Figure 4 : Livre sur le calcul des ouvrages écrit par Erick Ringot et exemple de calcul d’une poutre


Comments


bottom of page